Habitat et Covid-19

15,3% de la population en Haute-Savoie est seule dans un ménage en 2017 (13,2% en 2006)…

… alors que 4,5% des résidences principales en Haute-Savoie sont suroccupées en 2016.

Ces conditions de vie ont probablement accentué les tensions en situation de confinement.

La Haute-Savoie a la 2e plus forte proportion de logements suroccupés de la région. La part des résidences principales suroccupées en 2016 était de :

  • 5% en France hors Mayotte (une proportion très impactée par la situation en Ile de France)
  • 3,3% en Auvergne-Rhône-Alpes
  • 5,6% dans le Rhône (plus fort % de la région)
  • 1,1% dans le Cantal (plus bas % de la région)

La situation est très disparate selon les territoires. En 2016, le nombre de pièces par habitant est particulièrement bas (inférieur à 1,7) dans le cœur des agglomérations d’Annecy et d’Annemasse, la Moyenne Vallée de l’Arve, Thônes, Thonon et St-Julien. Ce nombre est en revanche plus élevé (supérieur à 1,9) sur le pourtour du lac d’Annecy, la Semine, et la ceinture périurbaine lointaine de Genève.

La solitude dans le logement est beaucoup plus prononcée dans les communes de montagne, mais aussi dans les cœurs d’agglomération (jusqu’à 30% à Gaillard, 21% à Annemasse et à Annecy) et dans les pôles urbains locaux (Faverges, la Roche-sur-Foron, Bonneville, Douvaine, Cruseilles). Les communes périurbaines accueillent une population plus familiale et ne sont pas concernées par ce phénomène.

Pendant les confinements liés à la Covid-19, l’isolement comme la suroccupation des ménages ont pu provoquer de nombreux désordres familiaux. Au sein de l’Université Savoie Mont-Blanc, 314 étudiants (20% de l’effectif global) ont vécu en résidence universitaire pendant le confinement dont 90 étudiants vivant dans 9 m².

Un logement est suroccupé quand il lui manque au moins une pièce par rapport à la norme d' « occupation normale » définie ainsi : une pièce de séjour pour le ménage, une pièce pour chaque personne de référence d'une famille, une pièce pour les personnes hors famille non célibataires ou les célibataires de 19 ans ou plus. Pour les célibataires de moins de 19 ans, on compte une pièce pour deux enfants s'ils sont de même sexe ou ont moins de 7 ans, sinon, une pièce par enfant.

% des personnes seules dans la population en 2017


Warning: Undefined array key "role" in /home/clients/ff8bd8662953a9ccbd90591de15acec6/sites/Observatoire2020.visualcapitalmarkets.com/views/template.php on line 327

Source : INSEE