Valorisation des productions

8% des exploitations sont en agriculture biologique fin 2019 (1% en 2005)

Le prix du lait en zone AOP Beaufort (787 €/1000 l en 2017) est 2,2 fois plus élevé qu’en France (363 €/1000 l en 2017).

L’agriculture haut-savoyarde demeure néanmoins très compétitive en raison d’une stratégie de labellisation de nombreuses productions (AOP, IGP dans les fromages et les vins, marque « Savoie » dans les pommes, poires et salaisons).

Par ailleurs, l’encadrement de la production laitière par la filière permet aux producteurs de bénéficier d’un prix du lait bien moins volatile et bien plus élevé qu’au niveau national.

L’agriculture biologique se montre encore particulièrement discrète en Haute-Savoie par rapport à d’autres départements qui n’ont pas le même niveau de valorisation de leurs productions par les labels de qualité. Ainsi, au niveau national, c’est 10% des exploitations qui sont tournées vers le bio, représentant 8,3% de la surface agricole utile totale. Dans la Drôme, c’est même 25% de la SAU qui est tournée vers l’agriculture biologique. Malgré cette discrétion, la progression du bio reste très forte en Haute-Savoie, face à la consommation exponentielle de produits ayant ce label (+13,5% en France depuis 2018, avec des dépenses estimées à 178 € par an et par habitant): le poids du bio dans la SAU du département a été multipliée par 4,1 en 14 ans.

Evolution du nombre d'exploitations et de la part de la Surface Agricole Utile en agriculture biologique en Haute-Savoie


Warning: Undefined array key "role" in /home/clients/ff8bd8662953a9ccbd90591de15acec6/sites/Observatoire2020.visualcapitalmarkets.com/views/template.php on line 327

Sources : Agence Bio, SAA